Biocarburanti, biocombustibili, biocarburanti, BTL, non fossili combustibili alternativi ...Olio Mets!

Olio vegetale grezzo, diestere, bio-etanolo o altri biocarburanti, o carburanti di origine vegetale ...
jlvx
Imparo econologic
Imparo econologic
post: 43
iscrizione: 13/05/06, 19:01

rouler ou manger ?

Messaggio non luda jlvx » 09/09/06, 08:41

A part quelques agriculteurs ou une production très locale, ce n'est pas l'huile végétale brute de tournesol ou de colza, même utilisée à 80% qui va permettre de se passer de Mister Pétrole.
En revanche, sur un mode un brin plus "industriel", je propose la démarche suivante (en espérant ne pas trop inverser certaines phases ou en oublier)
1/ récupération des stations d'épuration/ou déjections animales, d'une part du méthane et d'autre part des résidus organiques "secs", via des digesteurs
2/ culture hors sol des variétés de tournesol ou colza ou ? (plantes qui pourraient être tropicales, voir plus loin), qui donnent un bon rendement d'huile dans la plante
Si en plus, sous conditions de température, d'entrants azotés et d'irrigation on trouve des variétés permettant plusieurs récoltes annuelles, on prend tout de suite ;
3/ le gaz récupéré sert à chauffer la serre si besoin (d'où plantes tropicales adhoc), les résidus secs sont un très bon engrais
4/ cultures "en échelle" (voir les photos de ce jardinier japonais qui cultuve dix fois plus de laitues pour une même surface en les faisant pousser "en escalier")
5/ la culture hors sol utilise très peu d'eau (effet brumisateur) très peu d'entrants (et on a à disposition des engrais issus du recyclage point 1/), et nécessite, toutes choses égales par ailleurs, 10 fois moins de surface à multiplier par le nombre de cycles annuels possibles selon les variétés.
Qui plus est, on ne parle plus de sufaces "cultivables", on peut même localiser les unités de production près des grands lieux de consommation.
6/ on obtient l'huile par pressage à froid;
7/ on filtre un max
8/ on récupère les déchets de la plante, soit pour des tourteaux alimentation animale, soit pour faire du biogaz, en autoconsommaion ou pour alimenter le réseau
9/ on peaufine, généralise, commercialise les kits "bi carburation" GO/HVB, pour éviter la plupart des problèmes, y compris dans les moteurs Diesel les plus modernes
et 10/ comme on est des bons citoyens, on se fait taxer , mais à un taux bien moins élevé que la (ex) TIPP : Cheesy:

Variante avec des "algues", intérêt nombreuses récoltes annuelles, d'où surfaces encore moindres, question, sait-on alimenter facilement en CO2 (via méthane voir 1/ ?), nutriment principal pour la croissance des algues ?
: Cry:

Désolé pour nos amis agriculteurs, c'est moins "drôle" :!:
0 x

Avatar de l'utilisateur
Obelix
Ho inviato messaggi 500!
Ho inviato messaggi 500!
post: 535
iscrizione: 10/11/04, 09:22
Località: Tolone

Messaggio non luda Obelix » 09/09/06, 09:53

Buongiorno,

C'est tres bien tout cela !!
Mais si on reflechissait un peut plus:
Le tournesol est gourmand en eau, le colza aussi.
Ce sont des plantes annuelles de climat tempere !
Tous les ans, il faut couper, labourer et replanter ...

Le JATROPHA est une plante de climat semi-desertique (on y vat doucement mais surement)
Pas besoin de le replanter chaque année... (moins de dechets)
Son rendement en huile est bien meilleur que le tournesol ou le colza.(35% a 40%)
Il pourrait tres bien occuper les "jacheres" obligatoires...
Inconvenient il fige plus vite (env 0°C)

Vive le jatropha pour les huileux !! : Mrgreen:

Obelix
0 x
Franck (49)
Capisco econologic
Capisco econologic
post: 106
iscrizione: 15/02/06, 01:06
Località: Angers, Maine et Loire, (49)
x 5

Messaggio non luda Franck (49) » 08/10/06, 22:12

Confermo quanto detto sopra.

la mia spazzatura al 100% di hv consuma 6,5l / 100 per 6L su GO.
0 x
tutto è inquinata, tutto è possibile decontaminare
Franck (49)
Capisco econologic
Capisco econologic
post: 106
iscrizione: 15/02/06, 01:06
Località: Angers, Maine et Loire, (49)
x 5

Ri: Aggiungi un po 'd'olio!

Messaggio non luda Franck (49) » 08/10/06, 22:15

lapi ha scritto:Ho visto da entrambi i lati
persone che cambiano le sorti
con diversi oli vegetali
e la tua scelta, gusti diversi
un'auto con gusto fritto
pesce fritto
e altro ancora
ma ciò che è interessante è che un ragazzo
ruotava al 100%
con un costo di circa 300 euro
e di conseguenza un consumo che va da 8 litri a dopo le sue dichiarazioni 3,5
litri
perché non studiare questa idea
su questo a +


oui beaucoup de gens le font.
moi aussi a 100% en bicarburation .huile de tournesol,colza,olive,arachide, un peu de palm et meme une fois avec de l'huile de noix périmée de ma grande mere! (merci mamie).
pour le cout dans les 300roros aussi. remboursé au bout de 300litre filtré,consommé. ou 500kms!! : Cheesy:
0 x
tutto è inquinata, tutto è possibile decontaminare
Avatar de l'utilisateur
Cuicui
esperto Econologue
esperto Econologue
post: 3547
iscrizione: 26/04/05, 10:14
x 2

Messaggio non luda Cuicui » 16/05/08, 09:55

Vu hier sur Arte un reportage sur l'huile extraite des graines de jatropha (non alimentaire), meilleur rendement que le colza, utilisé comme biocarburant, permet aussi la reforestation des endroits désertiques (mais a tout de même besoin d'un minimum d'eau)
0 x

Avatar de l'utilisateur
Christophe
modérateur
modérateur
post: 51833
iscrizione: 10/02/03, 14:06
Località: pianeta Serre
x 1084

Messaggio non luda Christophe » 16/05/08, 14:52

Le jatropha est évoqué à la fin de cet article datant de ...1949...affligeant...

https://www.econologie.com/biomasse-et-p ... -3810.html : Cry:
0 x
Ce forum ti ha aiutato? Aiutalo anche tu in modo che possa continuare ad aiutare gli altri - Pubblica un articolo su Econology e Google News
Avatar de l'utilisateur
Cuicui
esperto Econologue
esperto Econologue
post: 3547
iscrizione: 26/04/05, 10:14
x 2

Faire du pétrole avec la biomasse

Messaggio non luda Cuicui » 16/05/08, 19:35

Il y a un article sur econologie concernant la fabrication de pétrole à partir de la biomasse, mais je n'ai pas réussi à le télécharger.
En revanche, voici un autre lien :

http://www.lagrandeepoque.com/LGE/content/view/879

L'exploitation de la seule biomasse (boue des égouts, déchets divers dont on ne sait comment se débarrasser) suffirait largement pour produire assez de pétrole pour la circulation routière.
Notre "cher" gouvernement, lui, veut faire du carburant avec du blé, du maïs et des betteraves.
Comment faire pour que les particuliers puissent fabriquer leur pétrole à partir de déchets ?
0 x
jonule
esperto Econologue
esperto Econologue
post: 2404
iscrizione: 15/03/05, 12:11

Messaggio non luda jonule » 19/05/08, 10:52

1) les transformer en biogaz

2) le transformer en liquide via procédé fischer tropps


----------

le 1) est possible pour un particulier (eaux usées cuisine wc) :
http://www.nrjrealiste.fr/biogaz/biogaz2.html

le 2) est + chaud déjà ... c'est un peu une usine à gaz ! à moins que, sur le net, il existe des techniques ?
sinon il faut comrpesser le gaz, pas très bon rendement/autonomie je crois ...
0 x
Avatar de l'utilisateur
Cuicui
esperto Econologue
esperto Econologue
post: 3547
iscrizione: 26/04/05, 10:14
x 2

Messaggio non luda Cuicui » 19/05/08, 11:44

jonule ha scritto:2) le transformer en liquide via procédé fischer tropps
le 2) est + chaud déjà ... c'est un peu une usine à gaz ! à moins que, sur le net, il existe des techniques ?

grazie, Jonule, de raviver le sujet.
La technique pour produire du pétrole plutôt que du biogaz semble exister, elle est ancienne : c'est celle du Dr Laigret. Voir :
http://www.lagrandeepoque.com/LGE/content/view/879
Elle se base sur l'utilisation de bactéries.
"Qu’est devenu le docteur Jean Laigret ?
Nous n’épiloguerons pas sur les raisons qui firent tomber dans un incroyable oubli sa découverte majeure et historique. Mais il est clair qu’elle ne pouvait guère, en 1950, servir d’intérêts politico-financiers… Quid de notre temps très problématique ? Homme de talent et de vérité, peu préoccupé de sa carrière personnelle, il n’en était pas moins déjà connu pour ses travaux sur les maladies tropicales lorsqu’il entreprit d’étudier la fermentation méthanique. Il avait dirigé d’importants travaux et il était correspondant de l’Institut lors de son décès en 1966, il y a maintenant 40 ans."

Cela n'intéresse évidemment pas le gouvernement. Vivement un procédé bon marché à la portée des particuliers...
Dernière édition par Cuicui il 19 / 05 / 08, 12: 10, 2 modificato una volta.
0 x
Tagor
Ho inviato messaggi 500!
Ho inviato messaggi 500!
post: 534
iscrizione: 06/04/07, 12:31

Messaggio non luda Tagor » 19/05/08, 11:56

Cuicui ha scritto:La technique semble exister, elle est ancienne : c'est celle du Dr Laigret.


les solutions ne sont pas techniques , car il y a tout une palette
de solutions potentielles et meme deja opérationnelles ...

mais d'ordre comportementale et politique ...
0 x




  • argomenti simili
    réponses
    Visto
    messaggio dernier

Di nuovo a "biocarburanti, i biocarburanti, i biocarburanti, BTL, combustibili alternativi non fossili ..."

Chi è in linea?

Utenti che lo stanno visitando forum : Nessun utente registrato e ospite 5